La Mezquita-Catedral

La mezquita-catedral de Córdoba dont l’ancien nom est « Mosquée de Cordoue » est un ancien temple romain qui est devenue une basilique chrétienne  de San Vicente du Ive au VIIIe siècle. 

Enfin  au cours du VIIIe siècle celle-ci a été a mosquée s’est étendue sur la largeur et non la longueur puisqu’elle se trouve non loin du fleuve Guadalquivir.

 Dû à cette particularité à l’heure actuelle c’est la seule moquée du monde à ne pas être orientée vers la Mecque. Elle fut agrandie 3 fois pour finir par recouvrir 23 000m2 et devient la deuxième mosquée la plus grand du monde après celle de la Mecque.

Elle contient aujourd’hui 856 colonnes toutes différentes et 19 nefs, anciennement celle-ci contenait 1300 colonnes. La grande mosquée est composée de 2 zones différentes, le patios  « sahn » où vous retrouverez le minaret et la salle de prière au milieu des colonnes bicolores. 

En 1236, la mezquita s’est convertie en église chrétienne lorsque Córdoba a été conquit par Fernando III de Castilla. Les chrétiens ont préservé la mosquée et ont construit l’église au milieu de celle-ci.  

Aujourd’hui La mezquita-catedral de Córdoba fait partie du centre historique et a été déclaré comme patrimoine de l’humanité par l’unesco. Vous pouvez y pénétrer afin d’être imprégner de l’histoire. 

Inscriptions présentes sur les colonnes
Les vestiges de la basilique
Vitraux de l’église

La calle del Pañuelo

Afin d’atteindre la calleja del Pañuelo, il faut entrer par la puerta de Almodovar, et s’enfoncer dans le quartier historique de Córdoba. La calle del Pañuelo initialement appelé la Calle de Pedro Jímenez se trouve proche de la Mezquita-Catredral et de la Calle de las flores. Elle doit son nom  « Calle del Pañuelo » au caractère très étroit de ses dimensions qui coïncident exactement avec la largeur d’un pañuelo. En effet un « pañuelo » est un mouchoir porté par les messieurs sur le revers de leur costume qui mesure environ 50 centimètres.


Vous pourrez apercevoir une colonne a caractère ancien lors de votre balade. En effet, ces colonnes placées dans les angles des maisons servaient auparavant à ce que les calèches n’endommagent pas les maisons suite à leurs nombreux passages .


La Calleja de las flores, est une des rue les plus connues du quartier historique de Cordoba. En effet en été cette rue est fleurie, et sous un certain angle de perception vous pourrez apercevoir la tour de la mezquita-catedral à travers les murs fleuris.


La tradition de Los Reyes Magos

Le début du mois de janvier en Espagne continu en festivités, la soirée qui précède l’Épiphanie est une soirée vivante et magique des fêtes de Noël. En effet tous les 5 janvier à la tombée de la nuit  se déroule un défilé dans les rues de la ville.  

Sur une durée d’environ 2h30, plusieurs arrêts sont effectués aine que l’on puisse contempler ce spectacle. Pendant ce défilé vous rencontrerez plusieurs chars animés ayant des thèmes différents. Souvent ces chars abordent des dessins animés connus ou l’histoire de la bible.  C’est l’occasion d’assistant à un immense spectacle haut en couleurs agrémentés de musique typiques de la fête des Rois Mages. 

Ce 5 janvier 2022 à Córdoba des centaines de personnes ont pu assisté aux défilés d’une dizaine de chars décorés notamment comme celui de Harry Potter, La monde de Ralph ou encore du Disney Aladdin. C’est l’occasion d’assistant à un immense spectacle haut en couleurs agrémentés de musique typiques de la fête des Rois Mages. 

C’est un moment de partage et de joie commune auxquels les pompiers de la ville de Córdoba ainsi que plusieurs groupes de fanfares ont assistés afin d’animer le défilé. Evidemment à l’issu de ce défilé, l’arrivé des Rois Mages sur leurs chars sont attendus avec impatience par les enfants : les invités d’honneurs qui sont Gaspard, Melchior et Balthazar. 

Traditionnellement, pendant el Cabalgata de Los Reyes Magos, ces rois mages après leurs arrivées laissent sur leur passage une pluie de bonbons et de confiseries aux multiples enfants qui sont venus assister à ce défilé. 

Balade dans le quartier historique de Córdoba

El paseo de la Victoria : 

Afin de se rendre dans l’ancien Cordoue, à partir de la Avenida Manolete cela prendra environ 30 minutes. L’itinéraire est à suivre en plusieurs étapes. 

Premièrement, il faut se rendre sur El paseo de la Victoria, où vous verrez l’EUROSTARS HOTEL. Celui-ci est reconnaissable à sa façade particulière. Les Espagnols l’appelle « el hotel oxidado », car elle est oxydée. 

El paseo de la Victoria
EUROSTRS HOTELS


 La puerta de Almodovar : 

En continuant environ 100m plus loin dans la rue d’en face, vous pouvez apercevoir la Puerta de Almodovar, où vous vous rendrez afin d’entrée dans  au coeur de l’ancien Cordoue. 

En entrant par cette grande porte imposante, vous tomberez sur de charmantes ruelles fleuries. 


 La mezquita-catedral de Córdoba : 

Au sein de cet ancien Cordoue se trouve, La Mezquita-Catedral de Córdoba, afin de s’y rendre, vous vous enfoncerez environ 600m dans ces ruelles, où vous trouverez de nombreux commerces de produits traditionnels, puis vous arriverez vers un espace dégagé et vous tomberez nez à nez avec ce lieu plein d’histoire. 


La puerta del perdón

El patio de los naranjos

La puerta del Perdón :

La puerta del perdón est l’entrée principal de la Mezquita catedral, vous pourrez la reconnaitre à ses détails d’influence arabesque. Une fois que vous entrée par cette porte vous vous trouverez au sein del patio de los naranjos. Ce patio intérieur trouve son charme dans ces multiples orangers qui habille cette cours. 


El puente Romano : 

Derrière la Mezquita-Catedral, vous descendez la rue et vous irez vers le dernier pont de votre balade, où vous verrez el puente romano qui traverse le fleuve de Guadalquivir.