Virtual Legacy

    Descubrir el legado virtual

Hoy presentamos un nuevo producto en la ciudad de Córdoba. 

Tuvimos el placer de ser recibidos por la empresa Virtual Legacy, que cuenta con un personal muy acogedor y profesional. 

Tras 3 años de duro trabajo, en octubre de 2021, José Luis Caballero pudo dar a luz su proyecto de visita virtual a la Madinat Al-Zahra.

La idea de crear una visita virtual en la Madinat Al-Zahra surgió durante una visita a Medina Azahara, un grupo de turistas dijo que sólo eran piedras, y pensó: “¿Por qué no aplicar las nuevas tecnologías al patrimonio histórico para que la gente pueda entender mejor estas “piedras”?

Durante nuestra visita, la sesión comenzó con una presentación general de Madinat Al-Zahra mediante un breve vídeo y un presentador. 

Esta experiencia le permitirá descubrir una parte de la Madinat prohibida al público (el pabellón central del Jardín Superior) 

El legado virtual ofrece una experiencia única

Tuve la suerte de poder sumergirme en un mundo virtual para descubrir esta parte de Madinat Al-Zahra a la que no se puede acceder cuando se visita el lugar. 

Me sorprendió, ya que los gráficos son bastante realistas y pude interactuar con los objetos, como agarrarlos y dejarlos en el suelo. Pude ver a la gente en el Madinat y pasear por su interior. 

Al final de la presentación vi cómo es el sitio ahora, y ver cómo se ha reconstruido como era antes es fascinante y hermoso. Fue una experiencia enriquecedora para mí, ya que era la primera vez que hacía realidad virtual, sobre todo por tratarse de un lugar emblemático de la ciudad de Cordóba, también es su historia. Recomiendo encarecidamente a cualquiera que pruebe esto, porque es realmente increíble en el momento, te sientes como si estuvieras allí hace muchos años. 

Puede encontrar esta actividad en los alrededores del centro histórico. 

 Plaza Campo Santo de los Mártires, 4, 14004 Córdoba

Para reservas o más información, se adjunta toda la información necesaria. 

Facebook : fb.me/virtuallegacycordoba

Instagram : @virtuallegacycordoba

whatsapp : +34 644 221 480

Mail  : reservas@virtuallegacycordoba.com

Site web : www.virtuallegacycordoba.com

Découverte de Virtual Legacy

Aujourd’hui, nous vous présentons un nouveau produit dans la ville de Cordoue. 

Nous avons eu le plaisir d’être accueillis par la société Virtual Legacy, qui dispose d’un personnel très accueillant et professionnel. 

C’est après 3 ans de dur labeur, en octobre 2021 que José Luis Caballero a pu donner naissance à son projet de visite virtuelle de la Madinat Al-Zahra.

L’idée de créer une visite virtuelle à la Madinat Al-Zahra est venue lors d’une visite à Medina Azahara, un groupe de touristes a dit que ce n’était que des pierres, Jose s’est donc demandé : “Pourquoi ne pas appliquer les nouvelles technologies au patrimoine historique afin que les gens puissent mieux comprendre ces “pierres”?

Notre visite a débuté par une présentation générale de la Madinat Al-Zahra à travers une petite vidéo et un présentateur. 

Cette expérience vous permettra de découvrir une partie du Madinat interdite au public (le pavillon central du Jardin Haut) 

Virtual legacy offre une expérience unique

J’ai eu la chance de pouvoir me plonger dans un monde virtuel afin de découvrir cette partie de la Madínat Al-Zahra qui n’est pas accessible lors de la visite sur le site. 

J’ai été étonnamment surprise car les graphiques sont assez réalistes et je pouvais interagir avec les objets, comme les attraper et les poser. J’ai pu voir des personnes présentes dans la Madínat et me balader à l’intérieur. 

À la fin de la présentation, j’ai vu à quoi ressemble le site à l’heure actuelle, et de voir comment cela a été reconstruit comme avant est fascinant et magnifique. C’était une expérience enrichissante pour moi, car c’était la première fois que je faisais de la réalité virtuelle, d’autant plus qu’il s’agit d’un lieu emblématique de la ville de Cordóba, il s’agit également de son histoire. Je recommande fortement cette expérience, car c’est vraiment quelque chose d’insolite, on se croirait vraiment dans la Madinat, il y a plusieurs années de cela. 

Vous pourrez retrouver cette activité aux abords du centre historique : 

Pl. Campo Santo de los Mártires, 4, 14004 Córdoba

Pour toutes réservations ou pour plus d’informations vous trouverez ci-joint toutes les informations nécessaires. 

Facebook : fb.me/virtuallegacycordoba

Instagram : @virtuallegacycordoba

whatsapp : +34 644 221 480

Mail  : reservas@virtuallegacycordoba.com

Site web : www.virtuallegacycordoba.com

PUERTO EN CÓRDOBA ROMANA

Córdoba: Una ciudad de gran importancia por su posición estratégica y la importancia de su antiguo puerto romano.

Puente Romano

Esta ciudad era la única en el sur con un puerto que tendría salida al Mediterráneo, que se encontraría junto al puente Romano de Córdoba actual, pues serviría como unión entre las vías de acceso y transporte de productos de interior entre norte y sur de la Península.

Esta vía de acceso la constituía el Río Guadalquivir (en época romana río Baetis) para dar salida a lo que Córdoba mejor podía ofrecer: metales de Sierra Morena para equipamiento militar y otros productos destacados como trigo, minerales,vino… El aceite también fue un protagonista principal en estas embarcaciones, pues Sevilla y Écija junto con Córdoba eran los principales exportadores a orillas del rio Betis.

Mapa de la ciudad de Córdoba
Mapa de Córdoba

Hasta el puerto se accedía por la puerta del puente Romano (actualmente Arco del Triunfo) la cual se conoce que estaba conformada por tres puertas (a día de hoy una). Junto a esta, se encontraba una plaza portuaria con todas las herramientas industriales necesarias para la correcta gestión de sus exportaciones.

El puerto de Córdoba pierde importancia por el protagonismo que empieza a obtener el puerto de Sevilla en el siglo III d.C

Remodelación de la puerta del Puente Romano de Córdoba

Fue hace algo más de 10 años, cuando se cortó el tráfico por esta zona para remodelarla cuando descubrieron partes de la muralla que rodeaba Corduba destruidas por el río y los asedios, almanzaras de aceite y albercas para sus depósitos.

CÓRDOBA: CÉSAR Y POMPEYANOS EN LA GUERRA DE MUNDA

El 17 de marzo del 45 a.C Julio Cesar se convertiría en el emperador de Roma tras la guerra civil Romana. Concretada en la campiña cordobesa entre los bandos de César y Pompeyo.

Imagen 1. Guerra de Munda

”En Farsalia luché por la victoria; en Munda luché por mi vida”

`Julio César.

Ulia, lo que actualmente es la localidad de Montemayor, tuvo gran importancia ya que estaba siendo asediada por las tropas de Cneo. Por otro lado, Corduba defendida por Sexto, también protagoniza esta batalla ya que se forma un duro combate en los alrededores de la Torre de la Calahorra.

Más tarde, Julio Cesar se desplazaba de Corduba hacia a Ategua tras el encuentro en el puente romano en busca de abastecimiento el 20 de enero

ATEGUA

Fue aquí donde se realizó la última fase de la guerra con la toma de Corduba. Del Oppidum de la acrópolis se conservan las fortificaciones que servirían a Cesar para la obtención de grano.

Imagen 2. ATEGUA

LEGIONES

En principio Julio Cesar contaba con 8 legiones (50.000 soldados aprox.), número inferior a las Pompeyanas que contaban con 13 (70.000 soldados). La legión de los Pompeyanos estaba conducida por Tito Labieno, un general que había servido como lugarteniente de Julio Cesar en la conquista de Galia y los hermanos Sexto y Cneo Pompeyo.

Para continuar, Julio Cesar formó 3 legiones a la derecha, 1 a la izquierda y el resto en el centro, escondiendo su caballeria tras un monte. Por otro lado, los pompeyanos habían colocado su caballería: 5 legiones a la derecha, 5 al centro, 2 a la izquierda y 1 reserva.

Tito Labieno era conocedor del estandarte de las tropas de Julio César, por lo que el joven las cambió para confundir a la caballería de los pompeyanos

Imagen 3. Instituto Geográfico Nacional

La guerra se dió en los Llanos de Vanda, que cruza el riachuelo de Carchena, el cual separaba a las tropas de las dos bandas y  los pompeyanos cruzaron primero para comenzar la batalla. Se situa rodeado por los pueblos de Montilla, Espejo, Castro del Río, Nueva Carteya y Baena

Finalmente, el ejército pompeyano creía ver una retirada por parte del ejército de Julio Cesar, lo que hizo al futuro emperador atacar y ganar la guerra

Al finalizar la Batalla de Munda, Sexto huye a Corduba pero Julio Cesar no lo dejó escapar a mediante un cerco que rodea  la capital. Días más tarde, debido al asedio, se produce un gran incendio y una gran matanza que acabaría con la vida de 22.000 cordobeses.

La Mezquita-Catedral

La mezquita-catedral de Córdoba dont l’ancien nom est « Mosquée de Cordoue » est un ancien temple romain qui est devenue une basilique chrétienne  de San Vicente du Ive au VIIIe siècle. 

Enfin  au cours du VIIIe siècle celle-ci a été a mosquée s’est étendue sur la largeur et non la longueur puisqu’elle se trouve non loin du fleuve Guadalquivir.

 Dû à cette particularité à l’heure actuelle c’est la seule moquée du monde à ne pas être orientée vers la Mecque. Elle fut agrandie 3 fois pour finir par recouvrir 23 000m2 et devient la deuxième mosquée la plus grand du monde après celle de la Mecque.

Elle contient aujourd’hui 856 colonnes toutes différentes et 19 nefs, anciennement celle-ci contenait 1300 colonnes. La grande mosquée est composée de 2 zones différentes, le patios  « sahn » où vous retrouverez le minaret et la salle de prière au milieu des colonnes bicolores. 

En 1236, la mezquita s’est convertie en église chrétienne lorsque Córdoba a été conquit par Fernando III de Castilla. Les chrétiens ont préservé la mosquée et ont construit l’église au milieu de celle-ci.  

Aujourd’hui La mezquita-catedral de Córdoba fait partie du centre historique et a été déclaré comme patrimoine de l’humanité par l’unesco. Vous pouvez y pénétrer afin d’être imprégner de l’histoire. 

Inscriptions présentes sur les colonnes
Les vestiges de la basilique
Vitraux de l’église

La calle del Pañuelo

Afin d’atteindre la calleja del Pañuelo, il faut entrer par la puerta de Almodovar, et s’enfoncer dans le quartier historique de Córdoba. La calle del Pañuelo initialement appelé la Calle de Pedro Jímenez se trouve proche de la Mezquita-Catredral et de la Calle de las flores. Elle doit son nom  « Calle del Pañuelo » au caractère très étroit de ses dimensions qui coïncident exactement avec la largeur d’un pañuelo. En effet un « pañuelo » est un mouchoir porté par les messieurs sur le revers de leur costume qui mesure environ 50 centimètres.


Vous pourrez apercevoir une colonne a caractère ancien lors de votre balade. En effet, ces colonnes placées dans les angles des maisons servaient auparavant à ce que les calèches n’endommagent pas les maisons suite à leurs nombreux passages .


La Calleja de las flores, est une des rue les plus connues du quartier historique de Cordoba. En effet en été cette rue est fleurie, et sous un certain angle de perception vous pourrez apercevoir la tour de la mezquita-catedral à travers les murs fleuris.


La tradition de Los Reyes Magos

Le début du mois de janvier en Espagne continu en festivités, la soirée qui précède l’Épiphanie est une soirée vivante et magique des fêtes de Noël. En effet tous les 5 janvier à la tombée de la nuit  se déroule un défilé dans les rues de la ville.  

Sur une durée d’environ 2h30, plusieurs arrêts sont effectués aine que l’on puisse contempler ce spectacle. Pendant ce défilé vous rencontrerez plusieurs chars animés ayant des thèmes différents. Souvent ces chars abordent des dessins animés connus ou l’histoire de la bible.  C’est l’occasion d’assistant à un immense spectacle haut en couleurs agrémentés de musique typiques de la fête des Rois Mages. 

Ce 5 janvier 2022 à Córdoba des centaines de personnes ont pu assisté aux défilés d’une dizaine de chars décorés notamment comme celui de Harry Potter, La monde de Ralph ou encore du Disney Aladdin. C’est l’occasion d’assistant à un immense spectacle haut en couleurs agrémentés de musique typiques de la fête des Rois Mages. 

C’est un moment de partage et de joie commune auxquels les pompiers de la ville de Córdoba ainsi que plusieurs groupes de fanfares ont assistés afin d’animer le défilé. Evidemment à l’issu de ce défilé, l’arrivé des Rois Mages sur leurs chars sont attendus avec impatience par les enfants : les invités d’honneurs qui sont Gaspard, Melchior et Balthazar. 

Traditionnellement, pendant el Cabalgata de Los Reyes Magos, ces rois mages après leurs arrivées laissent sur leur passage une pluie de bonbons et de confiseries aux multiples enfants qui sont venus assister à ce défilé. 

NOEL EN ESPAGNE

En Espagne, les festivités de Noel ne se font pas qu’à moitié, vous pourrez voir des décorations parsemer de long en large dans les recoins de toutes les rues, tradition qui émerveille petits et grands et mettent en avant l’esprit de Noel. La mise en place de ces décorations se font au début du mois de Janvier et elle favorise les balades nocturnes car elles sont visibles uniquement aux débuts de la soirée et permettent aux espagnols de se retrouver en familles ou entre amis dans le but de ressentir aux maximum l’ambiance de Noel.

Vous pourrez voir que les boutiques se prêtent aux jeux également avec la mise en place de décorations de Noel au sein de leurs points de vente, tels que des illuminations de Noel, des sapins, des crèches de plus l’esprit de Noel se fait ressentir également sur l’impression de leurs packagings.  

Contrairement à la population française les festivités de Noel débutent le 05 Janvier avec la venue des Rois Mages, pour cette occasion un grand cortège plus communément appelée la CABALGATA DE LOS REYES, un défilé d’environ 2h et demie est réaliser dans les rues de Cordoue dans lequel défilent les Rois Mages : Gaspard, Melchior et Baltazar c’est également le moment où ils distribuent les bonbons pour les enfants.

GASPARD
BALTAZAR
MELCHIOR

Suite à ça vient la fête tant attendue, le 06 Janvier, l’heureux jour de Noel, le jour où les cadeaux sont distribués, ce jour désigne un jour fériés pour les espagnols, jours où la ville est désertée et où les centres commerciaux sont fermés.

Balade dans le quartier historique de Córdoba

El paseo de la Victoria : 

Afin de se rendre dans l’ancien Cordoue, à partir de la Avenida Manolete cela prendra environ 30 minutes. L’itinéraire est à suivre en plusieurs étapes. 

Premièrement, il faut se rendre sur El paseo de la Victoria, où vous verrez l’EUROSTARS HOTEL. Celui-ci est reconnaissable à sa façade particulière. Les Espagnols l’appelle « el hotel oxidado », car elle est oxydée. 

El paseo de la Victoria
EUROSTRS HOTELS


 La puerta de Almodovar : 

En continuant environ 100m plus loin dans la rue d’en face, vous pouvez apercevoir la Puerta de Almodovar, où vous vous rendrez afin d’entrée dans  au coeur de l’ancien Cordoue. 

En entrant par cette grande porte imposante, vous tomberez sur de charmantes ruelles fleuries. 


 La mezquita-catedral de Córdoba : 

Au sein de cet ancien Cordoue se trouve, La Mezquita-Catedral de Córdoba, afin de s’y rendre, vous vous enfoncerez environ 600m dans ces ruelles, où vous trouverez de nombreux commerces de produits traditionnels, puis vous arriverez vers un espace dégagé et vous tomberez nez à nez avec ce lieu plein d’histoire. 


La puerta del perdón

El patio de los naranjos

La puerta del Perdón :

La puerta del perdón est l’entrée principal de la Mezquita catedral, vous pourrez la reconnaitre à ses détails d’influence arabesque. Une fois que vous entrée par cette porte vous vous trouverez au sein del patio de los naranjos. Ce patio intérieur trouve son charme dans ces multiples orangers qui habille cette cours. 


El puente Romano : 

Derrière la Mezquita-Catedral, vous descendez la rue et vous irez vers le dernier pont de votre balade, où vous verrez el puente romano qui traverse le fleuve de Guadalquivir. 


L’ancienne ville de Cordoue

EUROSTARS HOTELS

Cette balade a commencer avec la rencontre d’un des plus grands hôtels de Cordoue, l’EUROSTARS HOTELS, un hôtel qui vient d’ouvrir ses portes mais qui paraît ancien de par le fait qu’elle soit complétement rouillé à l’extérieur, de plus elle est principalement privilégiées pour les gens de la haute société de par le prix élevé de ses réservations. Il est souvent dit qu’il faut énormément se méfier des apparences car malgré son côté rouillé et ancien son design et son agencement intérieur marque les mémoires.

EL PASEO DE LA VICTORIA

Face à elle vous pourrez trouver EL PASEO DE LA VICTORIA ou se trouve aussi, non loin EL JARDIN DE LA VICTORIA agréable endroit, calme et silencieux si vous avez besoin d’un petit moment tranquille entre amis, en amoureux ou encore pour promener votre animal de compagnie. Il est également possible de manger un morceau au sein du petit Jardin ou vous trouverez également un kiosque a quelque pas de celui-ci.

LA PUERTA DE ALMODOVAR

Si vous préférer découvrir le côté plus anciens, l’histoire ou plus encore, le début de l’aventure débutera un peu plus loin avec la PUERTA DE ALMODOVAR un grand monument en forme d’arche ou le design et l’ambiance vous plonge obligatoirement au sein de l’histoire de cette merveilleuse ville.

LA MEZQUITA CATHEDRAL

En continuant sur ce chemin vous découvrirez un endroit mythique et connu pour son attractivité touristique la MEZQUITA CATHEDRAL une ancienne mosquée aujourd’hui devenus une cathédrale, qui se trouve en plein milieu de la cité ancienne et magnifique sous tous ses angles. Vous pourrez l’admirez en vous posant tranquillement au sein DEL PASEO DE NARANJA endroit ou tous les touristes se retrouvent pour effectuer des photos ou pour se poser tout simplement pour apprécier la beauté de ce monument.

EL PUENTE ROMANO

Plus loin, et là ou malheureusement se terminera la balade au sein de ce lieu mystique vous trouverez EL PUENTE ROMANO, qui longe le grand fleuve du GUADALQUIVIR.